jeudi 9 septembre 2010

Strong wind of south-east electricity in the air lungs like stone...

Cheveux trop inflammables,
Une vieille âme dans un corps d'enfant.

Dans la nuit barcelonaise cherchant La Petite Ourse
Le Lézard Vert trouve Steack et Oscar Le Borgne.
Deux étoiles au sud.

Tu devises en solo ?
Me dit une voix de femme
à la radio...

"I forgot myself  in a clover that a rabbit ate..."
répondis-je
&
"The revival of the tango deaden me."
(bâillements)
...
 I am going to hunt the twilight
you will find me under a sunflower...

DERNIERS SPASMES AVANT LA FIN

Le sorcier dort,
il devient dangereux.
Dans sa forge à cauchemars
La trame de ses prochains sorts
trouve les clés des serrures du réel.

J'ai quitté mon rêve à 15h88.
Le réveil marquait alors 10h02...




1 commentaire:

  1. Les "Derniers spasmes avant la fin" sont des mots bouleversants, percutants, poétiques, riches d'images. Magnifique !

    RépondreSupprimer