mardi 10 décembre 2013

Pierre Molinier, dessins, eaux-fortes, illustrations...

Dessin pour Exemaly, 1968-69

Dessin pour La communion d'amour

Dessin pour la Comtesse Midralgar

Dessin pour La flèche amoureuse

Dessin pour Le réveil de l'amour

Dessin

Illustration pour Hôtel des étincelles,
Poème d'André Breton

Illustration pour Nous sommes le secret,
poème de Pierre Molinier

Illustration pour Tournesol,
poème d'André Breton

Illustration pour Tous les soirs quand je suis seule,
de Joyce Mansour

Le réveil de l'ange, 1964, eau-forte

Petit Bec-L'Oeuf d'Amour, 1972, eau-forte

Portrait de Joyce Mansour, dessin

Suzinella, 1972, eau-forte

lundi 2 décembre 2013

Tania Bruguera - El Peso de la Culpa II / Burden of the Guilt II


El Peso de la Culpa (le poids de la faute) est une réactualisation symbolique du suicide collectif qui fut commis selon la légende par les populations indiennes, après que les Espagnols, ayant conquis Cuba, les aient réduits en esclavage. Cette performance a été réalisée pour la première fois dans la maison de l'artiste à la Havane en mai 1997, et "rejouée" par la suite dans de nombreuses manifestations à l'étranger. Vêtue d'une carcasse de mouton, l'artiste mélange dans sa main de la terre, du sel et de l'eau, formant de petites boules qu'elle porte ensuite à la bouche. "Comer Tierra" (manger de la terre) est une expression idiomatique cubaine employée dans des situations désespérées pour lesquelles il n'existe aucune échappatoire. Réactualiser cette ancienne légende est aussi un moyen de parler du contexte social et politique à Cuba aujourd'hui, et plus généralement des rapports de pouvoir et de domination.

Etienne Sandrin




http://www.taniabruguera.com